Tout savoir sur l’isolation de votre maison

Posté le décembre 5, 2018 par Mbiance - Aide mémoire

L’isolation de votre maison est-elle adéquate et optimale ? Voilà une question importante à se poser, particulièrement si vous désirez réduire votre facture de chauffage cet hiver ou éviter d’autres désagréments dans votre habitat.

Pour assurer la bonne isolation de votre résidence, il convient de savoir comment bien l’évaluer. Pour ce faire, il existe plusieurs stratégies à adopter.

Explorons ensemble les 3 étapes importantes à accomplir pour minimiser les pertes de chaleur dans votre maison.

1. La prise de conscience (faire tester sa maison)

Après vous être posé la question quant aux capacités isolantes de votre résidence, il est important de faire un bon travail d’investigation avant de passer à l’action.

Surveillez d’abord certains signes avant-coureurs d’une isolation défaillante :

  1. une forte condensation
  2. des moisissures sur les murs
  3. des pièces plus froides que d’autres
  4. une accumulation de givre près du toit

Si vous pensez avoir affaire à un problème d’isolation, il est possible d’en avoir le coeur net à l’aide de plusieurs tests :

  1. l’infiltrométrie :

Il s’agit d’un test de rendement énergétique qui mesure la perméabilité à l’air des bâtiments. Il est effectué à l’aide d’un appareil composé d’un extracteur d’air et d’une toile étanche, installé dans l’ouverture de la porte principale de votre maison durant tout le test. Toutes les ouvertures de votre résidence sont également fermées.

L’infiltrométrie détermine le nombre de renouvellement du volume d’air de votre maison à chaque heure. Pour ce faire, l’extracteur d’air provoque un différentiel de pression atmosphérique de 50Kpa. Plus le nombre est faible, plus votre maison est étanche et moins vous aurez besoin d’énergie pour la chauffer.

Par la suite, il est possible de comparer les performances énergétiques de votre résidence par rapport à la norme. Les infiltrations d’air seront par la suite bien plus faciles à trouver. Vous serez ainsi en mesure de déterminer si des travaux s’imposent ou pas.

Si le fait de rendre votre maison si étanche vous inquiète quant à la qualité de l’air, vous pourriez envisager l’installation d’un échangeur d’air.

  1. la thermographie :

Ce test de lecture thermique vous permet de connaître les écarts de température des surfaces de murs extérieurs à l’aide d’une caméra infrarouge. Ainsi, il est plus simple de détecter les zones plus froides et plus chaudes de vos murs.

Comme la technologie infrarouge permet d’identifier les différentiels de température des murs d’une maison, la thermographie peut aussi permettre de déceler des infiltrations d’eau et d’identifier des problèmes d’humidité. Vous aurez ainsi une bien meilleure connaissance de l’état de santé de votre maison.

Si ce type de tests révèle des problèmes d’isolations, des recommandations pourraient être faites par un professionnel en établissant des niveaux de priorité sur les actions à entreprendre.

2. Passer à l’action en isolant sa maison

Vous vous êtes enfin décidé à isoler votre maison pour de bon. Mais avant de vous lancer, il est important de connaître plusieurs principes importants et avoir de bonnes références pour que tout soit fait dans les règles de l’art.

D’abord, sachez que de calfeutrer les interstices provoquant les fuites d’air de la maison représente la solution de base la plus économique et la plus rentable.

isoler

Après avoir vérifié l’étanchéité à l’air de votre domicile, il faut savoir quelles zones de votre résidence il faut prioriser. Voici les endroits les plus importants à vérifier, par ordre d’importance :

  1. L’isolation du toit : la majeure partie des pertes thermiques d’une maison non isolée proviennent de la toiture. L’une des principales raisons est que la chaleur monte en raison de la gravité et a donc tendance à rester au plafond plutôt qu’à se distribuer uniformément dans votre domicile. L’isolation du toit est donc le meilleur investissement à faire après avoir assuré l’étanchéité à l’air de la maison.
  2. L’isolation des murs : les murs extérieurs hors-sol arrivent au second rang des pertes thermiques d’un bâtiment. Ce travail peut être fait à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. Comme ce type d’ouvrage est très onéreux, il devrait être fait seulement lors de la restauration d’une pièce ou dans une vision d’investissement à long terme.  
  3. L’isolation des planchers : si vous désirez bénéficier au maximum des économies d’énergie, vous pouvez aussi faire isoler les planchers, qui constituent l’enveloppe extérieure du bâtiment.

De plus, il existe des programmes intéressants pour vous aider à réaliser vos travaux de rénovation à coût moindre. Parmi eux, on retrouve RénoVert.

Lancé en 2016 par le gouvernement du Québec, ce programme vous offre des crédits d’impôt pour réaliser vos projets qui réduisent la consommation énergétique. Il vise ainsi à améliorer la qualité des bâtiments et aussi favoriser le développement économique.

Toutefois, n’optez pour ce programme que si vous avez déjà prévu de faire des travaux importants à votre maison. Vous serez ainsi en mesure de bénéficier d’une compensation financière avantageuse.

Des conseillers indépendants peuvent venir faire des évaluations et déterminer ce qui est le plus payant pour bien isoler la maison. N’hésitez pas à faire appel à leurs services.

3. Utiliser les nouveaux outils à votre disposition

Solliciter l’aide d’experts indépendants vous permet de profiter d’innovations technologiques performantes.

Par exemple, une récente innovation comme la colle AeroBarrier, améliore et simplifie l’étanchéité à l’air de votre maison. Ce produit très volatile peut s’agglutiner à tous les trous et ainsi boucher toutes les ouvertures, même les plus minimes. Il est désormais possible de l’appliquer dès la construction de votre maison après l’avoir isolée.

Il s’agit d’un exemple parmi plusieurs autres de nouvelles technologies vous permettant de réduire votre facture énergétique et prévenir plusieurs mauvaises surprises. 

L’entrepreneur général : un allié pour une bonne isolation de votre maison

En connaissant les bases sur l’isolation de votre maison, il est néanmoins nécessaire de faire appel à une équipe qualifiée d’entrepreneurs généraux, qui saura vous conseiller et effectuer les tests appropriés.

Faites analyser l’efficacité énergétique de votre maison pour mieux passer à l’action et profiter des bienfaits maintenant et pour longtemps !