Infiltration d’eau dans votre toit en hiver : comment réagir ?

Posté le décembre 14, 2018 par Mbiance - Aide mémoire

L’infiltration d’eau dans le toit de votre maison n’est jamais une belle surprise, particulièrement en hiver ! Ce problème arrive malheureusement à plusieurs propriétaires de maison lorsque d’importants changements de température surviennent.

En effet, un redoux de température après quelques bordées de neige peut causer certains dégâts à votre toit et provoquer une infiltration d’eau.

Imaginez : vous êtes sur le point de vous coucher en plein mois de décembre lorsque vous réalisez que votre plafond est complètement ballonné. Comment réagiriez-vous ? Voici une marche à suivre pour vous aider.

1. Faites sortir l’eau

S’il y a des cloches d’eau au plafond, faites sortir l’eau du toit en faisant un trou d’environ la grosseur d’une pièce de 10 cents, à l’aide d’un tournevis. Toutefois, avant de procéder, assurez-vous de bien tasser les meubles, de mettre des couvertures par terre et de placer suffisamment de chaudières afin d’éviter les dégâts.

Si vous êtes réticent à percer votre toit, dites-vous que c’est une procédure courante pour laisser sortir l’eau en vue d’éviter la propagation des dommages. Il faudra, dès que possible, retirer tous les matériaux mouillés ou pouvant retenir l’eau afin de bien faire sécher le toit.

2. Avisez votre compagnie d’assurances

Une fois le problème contrôlé, il est très important d’appeler rapidement votre compagnie d’assurances pour l’aviser de la situation. Sachez cependant que vos assurances paieront souvent pour réparer les dégâts, mais jamais pour la cause de l’infiltration. Autrement dit, vous serez couvert pour les dommages au plancher, au plafond ou aux meubles. Toutefois, vous devrez assumer les coûts pour régler les problèmes de conception du toit.

3. Trouvez la cause du problème (et prenez des photos !)

Si possible, appelez quelques proches en renfort, ouvrez le plafond plus grand (minimum 4 pieds par 4 pieds) et retirez tous les matériaux mouillés. De cette façon, vous pourriez découvrir le point d’infiltration d’eau.

infiltration

Par contre, il est très important de ne retirer aucun élément de structure, comme le bois qui soutient votre toit.

Généralement, vous pouvez enlever :

  1. le gypse
  2. la membrane pare-vapeur
  3. le papier et le carton
  4. les matériaux d’isolation

Aussi, il faut toujours prendre une photo avant chaque retrait de matériaux pour documenter votre démarche auprès des assurances en cas de besoin. Si vous êtes craintif à l’idée de retirer des éléments du toit, sachez qu’on ne pourra jamais vous blâmer de les avoir enlevés lors d’une situation d’urgence, comme un toit qui coule. 

Il s’agit de la meilleure chose à faire pour complètement évacuer l’eau de votre toit. Vous évitez ainsi des problèmes de moisissure, de contamination d’air ou de champignons dans votre maison.

4. Fermez l’ouverture du toit

Bien entendu, il faut par la suite fermer le toit pour éviter de perdre la chaleur de votre maison en plein hiver. Refermez l’ouverture dans le toit avec du film de polyéthylène et du ruban adhésif afin de bien sceller l’espace.

Il ne vous reste plus qu’à attendre que les assurances viennent jeter un coup d’oeil.

5. Investiguez sur les causes d’infiltration d’eau

Interrogez-vous sur ce qui aurait pu causer cette infiltration dans le toit. L’une des causes les plus fréquentes est la formation d’un barrage de glace sur les rebords du toit, souvent provoquée par une mauvaise ventilation ou par une mauvaise isolation de l’entretoit. 

Lorsque la neige sur votre toit fond, elle est ainsi retenue par ce barrage de glace. Comme la neige fond plus vite que la glace, un bassin d’eau peut s’accumuler sur le toit.

Bien que les bardeaux d’asphalte du toit soient conçus pour gérer un peu d’eau, ils ne peuvent pas en recevoir une telle quantité ! Pensez aux téléphones cellulaires à l’épreuve de l’eau : ils peuvent être arrosés, mais ne survivront jamais à une pression d’eau, comme lors d’une plongée sous-marine par exemple. Il s’agit du même principe pour l’eau sur votre toit.

Voici d’autres causes possibles d’infiltration d’eau :

  1. Un joint de construction mal scellé qui cause une mauvaise étanchéité, qui favorise l’infiltration d’eau.
  2. Une cause plus rare : un problème de condensation. S’il y a des trous dans votre toit, l’air chaud et humide de votre maison se perd dans l’entretoit et se refroidit. Par temps froid, la condensation qui en résulte se transforme en glace à l’intérieur de votre toit. Avec le retour du soleil, cette glace va fondre et causer un dégât d’eau dans le toit.

6. Engagez un expert indépendant pour trouver la cause du problème

Même si vous pensez savoir la cause du problème, il est recommandé de faire appel à un expert indépendant. Privilégiez un membre d’un ordre professionnel comme l’Ordre des technologues, l’Ordre des ingénieurs ou l’Ordre des architectes. Cet expert saura émettre un diagnostic précis sur la cause de l’infiltration. De plus, l’engager vous donne des recours en cas de mauvais diagnostic, puisque son ordre professionnel encadre sa pratique et qu’il a le devoir de bien vous informer et de vous protéger.

Sachez qu’il est possible que ce professionnel doive faire des trous dans les murs ou le plafond lors de son investigation.

7. Faites appel à un entrepreneur aguerri

Des travaux dans la toiture seront toujours nécessaires après une infiltration d’eau provenant du toit. Une fois la cause déterminée par l’expert, il importe donc d’engager un entrepreneur pour vous accompagner dans la réparation de votre toiture.

Réglez rapidement les problèmes d’infiltration d’eau dans votre toit.